Histoire et patrimoine

Au centre du Couserans, pays gascon aux 18 vallées, Saint-Girons a gardé l'empreinte d'un riche passé : vestiges gallo-romains, chapelles romanes, folklore...

En contrebas de la citadelle de Saint-Lizier, l'implantation de Saint-Girons demeure fortement liée à l'histoire de cette proche voisine. En effet, cet oppidum gallo-romain fondé en 70 avant Jésus-Christ, citadelle du pays des Consorani et capitale de la contrée du Couserans, puis évêché au Vème siècle, absorba longtemps l'importance de la ville de Saint-Girons, redevenue aujourd'hui le pivot du Couserans.

Saint-Girons est un saint d'origine Vandale qui, mort au bord de l'Adour, fut enterré sur l'emplacement de l'église éponyme.

L'église de Saint-Girons vue de la place Alphonse Sentein
L'église de Saint-Girons vue de la place Alphonse Sentein.

L'église Saint-Valier
L'église Saint-Valier.

Le monument aux morts de Patrice Bonnet
Le monument aux morts de Patrice Bonnet (1879-1964).

Le château des Vicomtes du Couserans
Le château des Vicomtes du Couserans.

Blason et héraldique :
Blason de Saint-Girons  Blason de Saint-Girons
Retrouvez l'histoire de la ville sur la page que lui consacre le site HistAriège clic.